VIDÉO. Ce que prévoit le permis à points algérien



Le permis de conduire à points entrera en vigueur avant la fin de l’année 2016, a annoncé ce jeudi 12 mai, Salem Salhi, directeur des transports terrestres au ministère des Transports, sur les ondes de la Chaîne III de la Radio nationale.

Ce permis compte 24 points. En cas d’invalidation suite à une perte totale des points, le conducteur sanctionné sera déclaré « invalide » et devra attendre une période de trois à quatre années pour prétendre obtenir un nouveau document, non sans avoir au préalable repassé un examen d’obtention du permis, selon le même responsable.

Source : tsa-algerie.com / Rafik Tadjer

Laisser un commentaire