VIDÉO. Crise économique : une ministre se dit prête à renconcer à son salaire



Mounia Meslem, ministre de la Solidarité nationale, se dit prête à renoncer à son salaire, et demandes aux autres femmes de faire de même, en signe de solidarité avec l’État en ces temps de crise économique. « Si le pays a besoin de nous, nous devrions céder la totalité de nos salaires à l’État étant donné que nous sommes mariées », a déclaré la ministre de la Solidarité nationale, de la Famille et de la Condition de la femme, Mounia Meslem à El Bilad TV. « Ce ne sont pas nos revenus qui nous font vivre. Ce sont nos époux qui nous prennent en charge », a-t-elle ajouté.

Source : tsa-algerie.com / Soumaya Maassoum

Laisser un commentaire