VIDÉO. Réaction de quelques algériens durant le coup d’Etat de Boumediene en 1965



Ne ratez surtout pas la séquence : 1 min 36 sec.

Un journaliste d’INA, télévision française, sondait dans les rues d’Alger les avis de la population algéroise au sujet du putsch qu’a réussi à monter Boumédiene, alors « colonel » et ministre de la défense, contre son ex-compagnon Ahmed Ben Bella.

Sur les sondages, l’on remarque un laisser-aller abrupt et de la soumission au concepts d’un espoir dérisoire, ainsi que la peur de la définition des vrais problèmes qui guettaient le pays, avec des arguments poussés par l’impulsion dont l’instinct de
la rahma
et de
el oukhouwa
étaient plus forts que celui qui aurait encouragé à remettre de l’ordre dans la société et dans le sommet de l’Etat assailli par le putschiste Boumédiene, « chouchou » du premier chef des services secrets algériens lorsqu’ils résidaient tout deux à Oujda (Maroc) durant la guerre d’Algérie.

Par ailleurs, la vaillance estudiantine consciente a voulu qu’une intervention d’un étudiant fasse l’exception. Celui-ci, en effet, s’avère être brillant quand il insinuait ses propos probants adroitement et d’une dextérité irréversible, avançant par delà des positions bien soignées, parait-il.A vous d’en juger !

Lire l’article depuis sa source : kabylie-news.com

Laisser un commentaire