VIDEO. Un député algérien s’attaque à Tamazight et son officialisation !



C’est à l’approche de la commémoration du double anniversaire du printemps berbère et printemps noir, deux dates clé de la lutte pour l’identité et la cause amazigh qu’un député, Mohamed Lahbib Koureichi, élu d’une liste libre (Sans appartenance partisane), intervienne à l’hémicycle de l’Assemblée Populaire Nationale pour s’attaquer à l’officialisation de Tamazight.

Cette intervention, vide de matière intellectuelle, à l’image de la majorité des interventions au sein du parlement algérien, a été marquée par le fait que le député parlait en Tamazight, dans une démonstration du syndrome de Stockholm avec un déni de soi flagrant.

Le député qui porte bien son nom et qui serait très nostalgique a l’époque de la dictature Arabo-Baathist du parti unique, argumente son refus de l’officialisation de Tamazight avec des allégations dépassées fortement par le temps, en se demandant de quel « Dialecte » s’agit l’officialisation (Kabyle, Chaoui, Tergui, chleuh … Etc.) et quelle graphie adopter pour la transcription de cette langue.

Des arguments archaïques sur des questions académiques, lesquelles, seules les spécialistes en la matière décideront dans un cadre totalement apolitique, mais ce sont des arguments qui cachent, par contre le crime commis par l’école algérienne contre ses propres enfants, en les poussant à haïr et mépriser tout ce qui leur appartient !

Cliquez ici pour lire l’article depuis sa source

Kabylie-news.com

Laisser un commentaire