Wali de Bejaia sur le banc de touche



La chaîne Ennahar TV a mis fin aux questionnements qui allaient bon train, sur le devenir du wali  de Bejaia. Selon la même source, le ministère de l’Intérieur aurait annoncé, ce dimanche 11 décembre, son limogeage à cause de « dépassements dangereux » dans l’accomplissement de ses missions.

Les raisons qui ont motivé cette décisions seraient en partie liées aux propos tenus par le wali: Ould Salah Zitouni, lors d’une visite dans la daïra d’Akbou.

Ce dernier avait insinué explicitement que les chefs de la police et de la gendarmerie d’Akbou, formez des clans en menaçant de limoger « tous ceux qui n’exécutent pas ses ordres ». Un rapport dénonçant ces « allégations » a été adressé par les services de sécurité à leur tutelle.

Le wali aurait également pris la liberté de mener une enquête préalable afin d’évaluer l’impact d’une implantation d’une unité de trituration de graines oléagineuses du groupe Cevital. Un projet avorté par le gouvernement.

Algerie360.com

Laisser un commentaire